top of page

Selon une étude, l'ostéopathie permettrait d'économiser 67 millions d'euros par an !

Dernière mise à jour : 17 mai


L'ostéopathie : un potentiel d'économies pour la Sécurité sociale

L'ostéopathie, approche thérapeutique manuelle douce et naturelle, est de plus en plus plébiscitée en France.

Mais l'ostéopathie peut-elle également représenter un levier d'économies pour la Sécurité sociale ?

Des études publiées en 2019 par l'INSERM et en 2021 par le Registre des Ostéopathes de France (ROF) apportent des éléments de réponse intéressants que vous présente votre ostéopathe de Champhol Chartres.



Des économies potentielles considérables


L'étude de l'INSERM, menée sur plus de 1 000 patients souffrant de lombalgies chroniques, a comparé l'efficacité de l'ostéopathie à celle des traitements conventionnels. Les résultats ont montré que l'ostéopathie était au moins aussi efficace que ces traitements pour soulager la douleur et améliorer la fonction physique des patients.


Plus important encore, l'étude a révélé que l'ostéopathie permettait de réduire significativement le recours aux soins médicaux sur le long terme. En effet, les patients ayant reçu des séances d'ostéopathie ont consulté leur médecin moins souvent et ont utilisé moins de médicaments que ceux qui avaient suivi un traitement conventionnel.


Sur la base de ces résultats, l'INSERM estime que l'ostéopathie pourrait générer des économies considérables pour la Sécurité sociale. En effet, la prise en charge d'une lombalgie chronique coûte en moyenne 2 000 euros par an à la Sécurité sociale. Or, l'étude montre que l'ostéopathie pourrait permettre de réduire ce coût de 25% à 50%, soit une économie potentielle de 500 à 1 000 euros par patient et par an.


L’étude de l'INSERM montre que l'ostéopathie pourrait permettre de réduire de moitié le nombre de consultations médicales et de séances de kinésithérapie nécessaires, et de diminuer de 25% la consommation de médicaments. Cela se traduirait par une économie potentielle de plusieurs centaines d'euros par an pour la Sécurité sociale.


L'étude du ROF, quant à elle, s'est intéressée à l'impact économique de l'ostéopathie sur le système de santé français dans son ensemble. Les résultats de cette étude confirment ceux de l'INSERM et suggèrent que l'ostéopathie pourrait générer des économies de plusieurs centaines de millions d'euros chaque année pour la Sécurité sociale.



Des arguments en faveur de l'ostéopathie


Toucher fin de votre osté de Champhol Chartres
Main ostéopathique

Outre les économies potentielles qu'elle pourrait générer, l'ostéopathie présente plusieurs autres avantages qui pourraient inciter la Sécurité sociale à la prendre en charge :


  • Une approche holistique et centrée sur le patient : votre ostéopathe de Champhol Chartres prend en compte la santé du patient dans son ensemble, tant sur le plan physique qu'émotionnel. Cette approche holistique correspond à une évolution croissante du système de santé vers une prise en charge plus personnalisée et plus humaine des patients.

  • Une efficacité clinique encourageante : Les résultats des études menées sur l'ostéopathie suggèrent que cette approche peut être efficace dans le traitement de diverses pathologies, notamment les lombalgies chroniques, les migraines, les troubles digestifs et les troubles du sommeil.

  • Un coût relativement faible : L'ostéopathie ne nécessite pas d'appareillage lourd ni de médicaments, ce qui en fait une approche thérapeutique relativement peu coûteuse par rapport à d'autres traitements conventionnels. Votre ostéopathe de Champhol Chartres n’utilise que ses mains pour soulager vos douleurs.

  • Une demande croissante de la part des patients : De plus en plus de patients se tournent vers l'ostéopathie, attirés par son approche naturelle et douce. Cette demande croissante témoigne de l'intérêt grandissant du public pour cette approche thérapeutique.


Des défis à relever


Intégrer l'ostéopathie dans le système de santé français ne se fera pas sans défis. Il sera notamment nécessaire de :

  • Mener des recherches plus approfondies pour confirmer les résultats des études existantes et explorer l'efficacité de l'ostéopathie dans d'autres pathologies.

  • Développer des formations de qualité pour garantir un niveau de compétence homogène chez les ostéopathes.

  • Mettre en place un système de régulation de la profession pour assurer la sécurité des patients et la qualité des soins.

  • Informer et sensibiliser les patients et les professionnels de santé aux bienfaits et aux limites de l'ostéopathie.


Il est évident que votre ostéopathe de Champhol Chartres ne souhaite pas prendre la place d’autres professionnels de santé. Par contre, il est important de mettre ne avant le coté complémentaire de l’ostéopathie dans de nombreuses pathologies, permettant, ainsi, une meilleure prise en charge des patients et de leurs maux.



Un avenir prometteur pour votre ostéopathe de Champhol Chartres


Ostéopathe Champhol Chartres
Avenir de l'ostéopathie prometeur

Malgré les défis à relever, l'avenir de l'ostéopathie s'annonce prometteur.


Si les résultats des études se confirment et que les défis liés à son intégration dans le système de santé français sont relevés, l'ostéopathie pourrait devenir un outil précieux pour une meilleure prise en charge des patients, une réduction des coûts de santé et une amélioration de la santé publique.


L'ostéopathie a le potentiel de contribuer à une évolution positive du système de santé français, en apportant une approche thérapeutique holistique, efficace et économique, répondant ainsi aux besoins croissants des patients et aux enjeux d'efficience du système.


Il est important de poursuivre les recherches et les réflexions sur l'intégration de l'ostéopathie dans le système de santé français afin de concrétiser ce potentiel prometteur et d'offrir aux patients un accès à une médecine plus douce, plus humaine et plus efficiente.


Votre ostéopathe de Champhol Chartres croit dans les chances de l’ostéopathie si un dialogue ouvert se met en place entre les différentes instances représentatives des professionnels de santé pour permettre une intégration sereine de l’ostéopathie dans le système de soin français. Malheureusement, ce n’est pas le cas actuellement et les réactions de certains ordres de professionnels de santé ne vont pas dans le sens de la conciliation mais de l’affrontement.


Il est dommage de nuire à la santé de ses patients par simple réaction égotique lorsque la base de notre travail se doit d’être empathique.

 

14 vues0 commentaire

コメント


bottom of page